21/10/2007

Deuxième partie

Dès que j'ai apprit que j'étais enceinte j'ai demandé à mon ex-compagnon de téléphoner à l'hopital pour prendre un rendez-vous avec ma Gynécologue, 8 jours plus tard j'étais face à elle, le 18 septembre à 12h. 

- Prise de poids: 65kg affiché sur la balance.
- Première échographie interne, il était bien là! 11 semaines qu'il occupait mon ventre d'après elle.
- J'ai entendu battre son coeur (170 pulsations/min, ce qui était assez élevé! Si petit qu'il ressentait déjà tout le stresse de maman, c'est fou la vie...)

J'avais du mal à y croire, il faisait tout juste 38mm et pourtant, il avait l'air si grand...Après une première visite passée et une prise de sang effectuée, je suis repartie des idées pleins la tête, j'avais envie de le crier au monde entier et en même temps je souhaitais que tout cela ne soit qu'un mauvais rêve...

Je ne l'avais pas encore annoncé à mes parents car je voulais avoir la confirmation de ma Gynécologue avant de dire quoique ce soit. Ma mère l'a bêtement apprit la première. En fait je n'arrêtais pas de me gratter le bras à cause de l'allergie que me procurait le sparadras qu'on m'avait mit après la prise de sang. Elle m'a demandé pourquoi j'avais fait une prise de sang (sachant que je les repoussais toutes et à quel point je détestais ca) je lui dit que ma gynécologue me l'avais conseillé car ça faisait un petit temps que je devais en faire une. Bien sûr elle ne m'a pas crue et m'a de suite dit "c'est pas vrai, ne me dis pas que..." je lui ai demandé "que quoi...?" elle a alors répondu "tu es enceinte?!" en étant plus affirmative qu'interrogative...Je lui ai répondu que non, je n'étais pas enceinte mais j'ai bien vu qu'elle ne me croyait pas, du coup je suis descendue prendre l'échographie qui était dans mon sac, je suis montée la rejoindre dans la chambre et je lui ai tendu celle-ci. Elle a fait un bon tout en tournant la tête de l'autre côté en criant: "en mon dieu! Ce n'est pas vrai!" Je dois dire qu'elle a eu du mal à y croire, ensuite elle est descendue à son tour et en a fait une copie.

Je ne voulais pas annoncer la nouvelle à un de mes parents en premier mais ça s'est fait comme ça, la faute à mon bras...En ce qui concerne mon père, j'ai essayé de lui annoncer mais je n'y suis pas parvenue, c'est lorsqu'il m'a sonné le lendemain de ma venue chez lui en me disant qu'il m'avait trouvée bizarre (comme si j'avais quelque chose à lui demander) que j'ai décidé de retourner chez lui pour lui annoncer, il ne m'a pas dit un mot, il a de suite pensé à une blague et puis il a compris que je disais la vérité, après ça il ne m'a plus parlé durant quelques jours.

Un matin alors que mon ex-compagnon était au travail, mon père est venu me dire bonjour, il m'a expliqué que s'il avait réagi comme ça c'est parce qu'il aurait voulu que ça se passe autrement pour moi, ne serait-ce qu'avec quelqu'un que j'aime...Du coup j'ai décidé que j'allais avorter, j'y avais déjà réfléchis avant, d'ailleurs je ne faisais plus que ça, réfléchir...J'avais décidé ça pour plusieurs raisons:

- Premièrement parce que je ne voulais pas d'un enfant de lui
- Deuxièmement parce que j'avais l'impression que ma vie était gachée
- Troisième pour la réaction que mon père avait eu, et j'en passe...

Je sais c'est bête mais j'étais tellement perdue! Je ne savais plus quoi penser ni quoi faire!

A suivre...