20/01/2008

De retour pour la suite des aventures

Décision définitive prise le 9 octobre 2007, après avoir téléphoné pour prendre un rendez-vous chez ma Gynécologue -comme elle m'avait conseillé de le faire 1 mois après la première visite- j'avais celui-ci pour le mercredi 17 octobre 2007.

DEUXIEME ECHOGRAPHIE. Je me suis présentée là-bas accompagnée de ma maman, le docteur nous a reçue dans un cabinet que je ne connaissais pas, beaucoup plus éclairé, pas de séparations entre la table ou elle "osculte" et son bureau. J'ai eu le verdict suite à ma première prise de sang, aucune maladie, pas de problème, juste que je n'étais pas immunisée contre la toxoplasmose... 

Une fois déshabillée, être montée sur la balance (62,5 kg) et allongée j'ai eu droit à ma deuxième échographie avec photos souvenirs. Ma maman tournait le dos à l'écran étant donné que j'étais nue en dessous, elle ne voulait pas me mettre mal-à-l'aise en regardant ce qui se passait jusqu'à ce que la Gynécologue lui ai dit: "vous pouvez venir voir madame", ma mère s'est retournée vers moi avec un regard qui voulait dire timidement: "je peux?" et je lui ai répondu par un signe de tête ainsi qu'un sourire que oui, elle pouvait venir! Mon regard à moi signifiait "mais oui, elle a raison, viens! je serais même ravie de partager ce moment avec toi" alors elle s'est levée et est venue nous rejoindre afin de contempler l'écran.

Bout'chou mesurait à ce moment là 81mm et pesait 100Gr. La première chose qui m'a sauté aux yeux lorsqu'il est apparu à l'écran était ses os! On pouvait très bien les distinguer, je me suis même surprise à me demander si c'était bien ses côtes ou enconre sa machoire que je voyais là. Il y avait aussi ses petits doigts et sa colonne. Il était en position "indien" une main de chaque côté de son visage. Son coeur battait beaucoup moins vite qu'à la première échographie, ce qui était positif, l'air de rien la situation était loin d'être identique à la première, il s'en était passé des choses entre les deux. J'en étais -en fin de compte- à (+/-) 3 mois et 9 jours de grossesse, pas encore de distinction du sexe de bébé. 

Quant à moi, j'avais perdu sur 1 mois 2,5 Kg, ce qui me donnait 62,5 Kg. J'étais toujours autant malade qu'au début, quasiment rien dans le ventre, passer toutes mes matinées -voir journées ou soirées- aux wc était loin d'être évident pour gagner du poids!

Après m'avoir annoncé que la prochaine fois j'aurai droit à ma seconde prise de sang, nous avons quitté le cabinet ma maman et moi, toute émue par l'échographie que nous venions de voir à l'instant. J'ai même eu droit à ma première carte récapitulative qui reprend chaque mois mon poids, la date du rendez-vous, le nombre de semaines de bébé et j'en passe.

22/11/2007

Une fois rentrée à la maison...

...c'est légèrement énervée que j'avais annoncé la nouvelle à ma mère qui avait aussitôt bondi de sa chaise, énervée à son tour! Elle m'avait à nouveau sorti que tout ça n'arrivait qu'à moi, que c'était toujours lorsque j'allais seule à ce genre de rendez-vous que cela m'arrivait...(Youpie c'était encore ma fête ^^) Une fois -un peu- calmée elle a immédiatement téléphoné à son amie pour connaître le numéro de la Gynécologue qui m'avait reçue et qui m'avait indiqué d'aller là après -je le rappel- avoir prit rendez-vous par téléphone devant moi. Après une longue attente, la Gynéco avait enfin réussi à obtenir un autre rendez-vous pour le 10 octobre (en fait je ne me souviens plus exactement comment ca s'est passé, je pense que c'était le lendemain qu'elle avait obtenu ça, enfin soit).

Soulagée? Pas vraiment, il allait encore falloir attendre une semaine pour le prochain rendez-vous, repasser les même examens qu'auparavant car d'après eux c'était obligatoire,...Plus le temps approchait plus je me demandais si c'était vraiment ce que je voulais. Malgré l'anesthésie totale pour ne pas entendre ni voir ce qu'il allait se passer, je n'étais plus trop convaincue de vouloir le faire...

Après avoir pleuré à plusieurs reprises durant toute la semaine en me retournant sans cesse le problème dans la tête, j'avais enfin fait mon choix (la veille du rendez-vous du 10 octobre). Et quel choix! Un choix qui -dans n'importe quel sens- allait m'accompagner (ou me poursuivre) toute ma vie! Après avoir été mal, après avoir pesé le "pour et le contre", après avoir pensé à mon père qui se "réjouissait" que tout ça soit derrière moi, après avoir pleuré dans les bras de ma mère, le choix définitif était fait!

Je le GARDE!